logo mahdia

Histoire de la ville


Histoire de la ville

Mahdia est une ancienne ville dont les racines s'étendent le long de l'Histoire. Bien qu'elle ait connu des étapes historiques repérables (comptoir punique, capitale fatimide, forteresse des corsaires et de l'empire Ottoman), la confusion continue néanmoins à envelopper une partie de l'histoire de la Ville, celle qui précède l'ère fatimide en particulier. Ce malgré les nombreuses traces révélées par les fouilles et les études, maritimes ou terrestres, qui témoignent du passage des phéniciens, des puniques et des romains dans la Ville et ses alentours.
La période historique qui a le plus distingué la Ville fut celle qui a présidé à sa fondation par les fatimides en 920 pour en faire la capitale de leur califat. Le calife fondateur, Abdoullah-El-Mehdi de son vrai nom, l'avait certes choisie pour son emplacement stratégique, puisqu'elle surplombe la mer de trois côtés, et constitue par là une forteresse bien protégée, capable de tenir tête à tous les envahisseurs. De ce fait, Mahdia était devenue un comptoir commercial très important en Méditerranée.
Au départ du 4ème calife Fatimide, El-Mouez-li-Din-Allah, pour la conquête de l'Egypte et son établissement dans la nouvelle ville qu'il a bâtie en 972: Le Caire, il avait délégué ses pouvoirs politiques et administratifs aux Sanhajites, lesquels se sont vite retournés contre les fatimides et ont été punis par l'envoi en Tunisie des hordes de tribus hilaliennes à partir de la basse Egypte avec pour objectif de saccager les fondements du pouvoir sanhajite naissant. C'était l'époque de l'invasion de la Tunisie par les beni-Hilal.
Depuis, hilaliens, chrétiens, espagnols et Turcs ont tour à tour occupé ou libéré la Ville puis c'était au tour des espagnols de détruire ses remparts et la mettre à feu et à sang en 1555. La Ville avait alors perdu de son importance militaire et commerciale notamment à l'époque turque et husseinite.